Tout ce qu’il faut savoir sur les assurances de déménagement

assurance en déménagement

Même en sollicitant l’aide d’un professionnel lors d’un déménagement, les risques de détérioration et de vol ne sont pas à écarter, d’où la nécessité de se souscrire à une assurance de déménagement. C’est une manière d’assurer ses biens de façon à ce que le particulier soit dédommagé ou remboursé face à ces situations. Ainsi, il est indispensable de savoir comment fonctionnent ces organismes assureurs.

Les assurances de déménagement contractuelles

En matière de déménagement, les organismes assureurs se divisent en deux grandes catégories.  On note les assurances contractuelles et les organismes assureurs couvrant les dommages. La première catégorie touche les garanties minimales et les obligations contractuelles du professionnel. En principe, les services proposés par les sociétés de déménagement sont rédigés sous forme de contrat. Ainsi, l’inobservation de ces obligations contractuelles engage la responsabilité civile du professionnel, obligeant ce dernier à dédommager le client lésé. Mais encore, avec la présence d’une assurance contractuelle, le particulier pourra bénéficier d’une indemnisation en plus. En revanche, sont exclus de la compétence de ces organismes assureurs les accidents provoqués par la négligence du client. A titre d’exemple, il peut s’agir d’un objet mal emballé, ou d’un meuble qui ne supporte pas le transport mais que le particulier à tout de même déplacer.

L’assurance de déménagement dommages

Le second type d’organisme assureur est labélisé « assurance de déménagement dommages » qui est assimilable à une assurance tous risque. Comme son nom l’indique, l’organisme assureur couvre tous les dommages depuis l’emballage jusqu’à la livraison des biens. En outre, le client lésé pourra être indemnisé même si les responsabilités des prestataires ne sont pas engagées. Par conséquent, le vice propre et les fautes intentionnelles ne sont pas couverts par l’organisme assureur. Enfin, pour que la prise en charge s’effectue de manière effective, l’assureur va devoir faire une déclaration de valeur formelle. Il s’agit d’un document obligatoire pour tous ceux qui souhaitent bénéficier de la protection d’une assurance de déménagement. Pour ce faire, l’assuré va devoir remplir un formulaire en y mentionnant la valeur totale des objets à muter. Il ne faut pas non plus omettre d’énumérer tous les mobiliers et biens ayant une valeur individuelle et qui seront confiés au déménageur. Une fois que c’est fait, l’organisme assureur va examiner la situation de près pour déterminer le montant à rembourser en cas de dommage. Aussi, une copie de cette déclaration doit être parvenue à l’entreprise de déménagements avant et après la visite technique de la demeure.

L’importance du contrat d’assurance

Comme les responsabilités civiles du déménageur professionnel seront engagés en cas de cassure ou de détérioration des mobiliers, ce dernier doit être mis au courant du fait que vous vous êtes inscrit à une assurance. Le mieux c’est de lui faire part du montant de l’indemnisation proposé par l’organisme et du reste qu’il doit payer en cas d’accident ou de sinistre. Etant désormais en connaissance de cause, le client ne doit pas omettre de préciser ce petit détail dans le contrat de déménagements. En effet, nul ne peut se prémunir du danger alors mieux vaut rester sur ces gardes surtout lors d’un évènement majeur comme le déménagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *